Standard-Liège.be


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pocognoli condamné à payer 650€ pour son planté du drapeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marijo

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 63
Localisation : Herstal
Emploi/loisirs : ecraser les limaces..trop baveuses..j'adore !!
Humeur : je fais un max pour vous trouver des infos !!!
Date d'inscription : 04/10/2012

MessageSujet: Pocognoli condamné à payer 650€ pour son planté du drapeau   Mar 19 Fév - 10:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La cellule foot a condamné l’ancien Standardman pour incitation à l’emportement envers les supporters carolos

BRUXELLES Heureusement que la scène s’était déroulée quelques minutes après la fin du derby et que la majorité des supporters de Charleroi avaient déjà quitté les tribunes. Le 19 août dernier, le Standard atomisait le Sporting 6-2. Après avoir fêté cette victoire avec les supporters du Standard, Sébastien Pocognoli s’emparait d’un drapeau des Ultras et allait le planter dans le rond central du Mambourg.

Un geste qui n’a pas échappé aux yeux de la police de Charleroi qui a rédigé un P.-V. contre le joueur du Standard pour incitation à l’emportement. Dans pareil cas, la cellule foot du ministère de l’Intérieur dispose d’un délai de 6 mois afin d’éventuellement sanctionner l’intéressé. Ce délai est justement atteint ce mardi et nous avons appris que Pocognoli, qui a entre-temps quitté le Standard pour Hanovre, a été condamné à payer une amende de 650€ malgré le fait qu’il ait tenu à présenter ses excuses. “Mon intention n’était en aucun cas de provoquer les supporters du Sporting de Charleroi, club pour lequel j’ai le plus grand respect. Ce geste était quelque peu maladroit”, avait dit le joueur. Des excuses qui n’ont donc pas suffi.

La loi foot stipule que “troubler le déroulement d’un match en incitant à porter des coups et blessures, à la haine ou à l’emportement à l’égard d’une ou plusieurs personnes se trouvant dans le stade peut donner lieu à une amende administrative et/ou à une interdicition de stade”
Du côté des supporters de Charleroi, même si on est soulagé que ce geste ne soit pas resté impuni, on regrette la relative clémence de la sentence. “J’estime illogique qu’il n’ait pas été condamné à une interdiction de stade”, dit Amaury Otoul, porte-parole de l’Amicale des supporters du Sporting. “Un supporter ramasse systématiquement une interdiction de stade lorsqu’il incite à la provocation. Pourquoi un joueur aurait-il plus de droit alors qu’il doit montrer l’exemple?”

Des incidents avaient déjà émaillé cette rencontre. La Famille des Rouches avait d’ailleurs souligné les manquements de l’accueil carolo via un communiqué. Le match retour s’était déroulé dans un climat plus détestable encore vu que la partie avait du être arrêtée durant plusieurs minutes alors que les supporters de Charleroi arrachaient plusieurs dizaines de sièges. “Je ne sais pas si on aurait pu éviter ces débordements si cette sanction avait été connue avant le match retour”, poursuit Amaury Otoul. “C’est plutôt le contexte du match et l’ensemble des événements qui ont poussé les supporters carolos à bout.”

L’histoire du planté de drapeau est donc classée. Par contre, Charleroi risque toujours un match à huis clos suite au comportement de ses supporters à Sclessin.


source:dhnet
Revenir en haut Aller en bas
 
Pocognoli condamné à payer 650€ pour son planté du drapeau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUESTION SAAQ ?!
» Payer 460€ pour une révision des 75000kms vous trouvez ça normal vous ?
» c est une honte
» La société Synthron, a été lourdement condamnée pour préjudice écologique
» Astuce pour ne plus payer en cas de prise au radar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Standard-Liège.be :: Football. :: Standard de Liège-
Sauter vers: